121 Régiment du train

Le 121e régiment du train est l'héritier du 121e escadron du train automobile créé le 1er octobre 1920 à Mayence à partir des sections du " service automobile " de l'armée du Rhin qui ont participé à la Grande Guerre. Il prend son appellation définitive en mars 1980. Son insigne se compose d'un aigle impérial rappelant l'origine du train, de la semeuse de Roty symbolisant la France traversant le Rhin, du soleil levant évoquant l'est d'où venait l'ennemi traditionnel. 

IMPLANTATION 

Stationné sur le terrain d'exercice de Linas-Montlhéry, à proximité de l'autodrome, le 121e RT bénéficie d'un cadre très verdoyant. Il est implanté sur trois emprises : les quartiers Général-Picard, Champrosay et Koufra. 

Le camp est situé à 25 km de Paris par la RN 20 et à 10 mn de la gare RER d'Arpajon (Paris en 40 mn par la ligne C). 

Gare SNCF d'arrivée : ARPAJON ou EGLY.
121e régiment du train
Route de Limours
BP 283
00702 ARMEES

Tél. : 01-64-92-35-60


A quoi sert les régiments du train 

Depuis 200 ans l'arme du train permet à l'armée de terre de se projeter sur les théâtres d'opération où elle doit intervenir. Organisant et coordonnant l'ensemble des mouvements et des ravitaillements, elle est un acteur logistique incontournable garantissant l'autonomie de l'armée de terre. 

Mission : soutien logistique 

L'arme du train est une arme de soutien logistique. Par son action, elle permet aux forces de contact de mener leurs missions à bien. Elle achemine une partie de leurs moyens (véhicules, munitions...) et les ressources nécessaires à la vie en opération (vivres, eau ...) de leurs garnisons jusqu'au théâtre. En opérations elle met en place les zones logistiques et assure l'acheminement des ressources vers les zones de combat. 

La continuité des acheminements : 5 métiers toutes dimensions 

> La circulation routière 

Le 601e régiment de circulation routière (RCR) et les escadrons de circulation routière présents dans les autres régiments du train ont pour missions de reconnaître et de signaler les itinéraires en métropole comme en opérations. Ils assurent le guidage des convois lors de leur déplacement vers les zones de regroupement. Ils renseignent les états-majors et les usagers sur l'état du réseau routier et la présence d'éléments hostiles. Ils escortent les convois et assurent leur protection immédiate. 

> Les ravitaillements voie terrestre 

Les régiments du train (121e RT, 511e RT, 515e RT, 503e RT) sont chargés d'assurer les approvisionnements des forces par voie routière au lieu, en temps, en quantité et en qualité voulus. Pour ce faire, elles organisent les ravitaillements depuis la métropole jusqu'aux zones de combat en adaptant les flux aux besoins. 

> Le transport de blindés 

Le 517e régiment du train (Châteauroux) et le 516e régiment du train (Toul) ont pour mission de transporter des groupements de forces blindées en métropole comme en opérations. Cette fonction permet de préserver le potentiel des unités blindées pendant leur phase de projection. 

> Le ravitaillement par voie aérienne 

Le 1er régiment du train parachutiste assure la continuité terre-air-terre des ravitaillements. Ses hommes équipent les soutes des avions, conditionnent et larguent le personnel, le matériel et les véhicules devant être livrés par voie aérienne. Ils assurent également les transits aériens en opération. 

> Le ravitaillement par voie maritime 

Le 519e régiment du train assure la continuité terre-mer-terre des ravitaillements. Ses hommes assurent les transits maritimes en chargeant et déchargeant les navires. Ils ont également une spécialité amphibie qui leur permet de livrer du matériel et des ravitaillements par voie maritime en s'affranchissant des infrastructures portuaires, d'un navire en mer vers un port ou une plage. 

L'arme du train en 2007 

10 000 militaires 

> Une école : Ecoles de la logistique et du train (Tours 37000) 

> 10 formations dans le coeur de métier 

- 9 régiments 

- Le bataillon de commandement et de soutien de la brigade franco-allemande 

> 8 formations de soutien portant les traditions du train 

- 4 bataillons du train 

- 3 bases de commandement et de soutien 

- 1 régiment de commandement et de soutien 

Régiments, unités et écoles composant le Train :


Le 1er Régiment du Train Parachutiste (1er RTP) de TOULOUSE
Le 121e Régiment du Train (121e RT) de LINAS-MONTLHERY
Le 15e Bataillon du Train (15e BT) de LIMOGES
Le 503e Régiment du Train (503e RT) de BORDEAUX
Le 511e Régiment du Train (511e RT) d'AUXONNE
Le 515e Régiment du Train (515e RT) d'ANGOULEME
Le 516e Régiment du Train (516e RT) de TOUL
Le 517e Régiment du Train (517e RT) de LA MARTINERIE
Le 519e Régiment du Train (519e RT) de LA ROCHELLE
Le 526e Bataillon du Train (526e BT) de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE
Le 601e Régiment de Circulation Routière (601e RCR) d'ARRAS
Le 7e Bataillon du Train (7e BT) de BESANCON
L'École de la Logistique et du Train (ELT) de TOURS




  Sources : Esprit de corps, traditions et identité dans l'armée de Terre - 2003
Droits : Copyright armée de Terre





Source ; http://www.defense.gouv.fr/terre/decouverte/presentation/composantes/train/121e_regiment_du_train